Créer un site internet

Nutrition et photoprotection

Certains micronutriments sont indispensables à la peau en prévention des effets néfastes du soleil

Les apports en micronutriments essentiels à la photo-protection cutanée font défaut dans une alimentation pauvre en produits frais et riche en produits raffinés.

- β carotène (imprégnation anti-oxydante de la peau, meilleure résistance aux UV, protection membranaire, réduction de la vulnérabilité à l’érythème solaire, prévention des effets immuno-dépresseurs de l’exposition solaire),

- vitamine E (se concentre dans les graisses circulantes et dans les membranes, capable d’interrompre la propagation de la lipo-peroxydation, inhibe la synthèse des prostaglandines pro-inflammatoires et la voie des leucotriènes),

- vitamine C (épargne des autres antioxydants tel que vitamine E et glutathion, permet la réparation du tissu conjonctif),

- cystine (remplacement des constituants des protéines cutanées sensibles aux UV, augmentation du taux de glutathion pour la défense anti-oxydante et la réparation des Acides Gras),

- zinc (protection de la cystine et du glutathion, réparation des structures endommagées),

- nicotinamide  (amide de la niacine, vitamine B3 ou PP : réparation des gènes altérés par les rayonnements solaires d’où prévention de la lucite, également impliquée dans la réparation de l’ADN).

 

D’autre part, l'huile de bourrache et, dans une moindre mesure, l'huile d’onagre permettent l’apport d’acide γ linolénique (Acide Gras Polyinsaturé le plus facilement détruit dans les membranes cellulaires), qui joue un rôle dans souplesse et l’hydratation de la peau (c’est un Acide Gras conditionnellement essentiel à partir de 40-50 ans, par déficit enzymatique).

×