Créer un site internet

L'impact des écrans

Danger majeur de l'exposition aux écrans des enfants de 0 à 4 ans

Fin 2016, une enquête sur les jeunes enfants et les écrans menée par l'Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa), fait apparaitre que près d'un enfant de moins de 3 ans sur deux (47 %) utilise des écrans interactifs comme des tablettes ou des smartphones.

Actuellement, plus de quatre Français sur dix sont équipés de tablettes et 65 % possèdent un smartphone. 

Certains nourrissons sont calmés par des comptines émises par un smartphone, certains jeunes enfants savent  télécharger une vidéo avant de savoir faire une phrase. => syndrome de « l’enfant-écran » avec retard de développement, troubles de la relation, du langage et du comportement.

Alors que Conseil supérieur de l’audiovisuel fait régulièrement campagne sur le thème « pas d’écran avant 3 ans » des médecins de PMI (Service Public de Protection Maternelle et Infantile) alertent sur des troubles du comportement ressemblant à des symptômes du " spectre autistique " chez les enfants trop confrontés aux écrans.

Certains enfants de maternelle passent, en dehors de l’école, jusqu’à 6h par jour devant des écrans (voire 12h ... !), y compris la télévision avec les chaines d’information en continu, …  mais n’arrivent pas à parler, ni à encastrer trois cubes ou encore à tenir un crayon.

Lorsque les symptômes sont récents, ils peuvent disparaitre si les parents parviennent à “déconnecter” leurs enfants, +++ avec des progrès spectaculaires en 1 mois  ... après une phase de "sevrage", qui peut être difficile à vivre.

 

Vidéo sur les conséquences de la surexposition des plus jeunes aux outils numériques et à la télévision: https://www.youtube.com/watch?v=9-eIdSE57Jw

×