Créer un site internet

Droits de l'Homme et Droit à la Santé

Des Libertés et des Droits

 

La Liberté de contrôler sa propre santé et son propre corps.

Le Droit à l’intégrité corporelle (par ex. le droit de ne pas être torturé et de ne pas participé sans son consentement à un traitement ou une expérience médicale, …)

Le Droit d'accès à un système de protection de la santé lui garantissant la possibilité de jouir du meilleur état de santé possible, en toute égalité avec les autres.

 

En pratique, en fonction des modalités de conception puis de mise en application, les politiques et programmes de Santé peuvent avoir pour conséquence soit de promouvoir les Droits de l'Homme, soit de les violer (dont le droit à la santé, le droit au libre arbitre, …), de manière directe ou indirecte.

Droit à la Santé

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 mentionnait la santé comme faisant partie du droit à un niveau de vie. Elle a été à nouveau reconnue comme étant un droit humain en 1966 dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

Actuellement, la définition du droit à la Santé est plus large, c'est devenu un droit global => prestation de soins de santé + accès à l'eau potable et à l’assainissement + nutrition saine et logement salubre + hygiène du travail + accès à l'éducation + accès aux informations relatives à la santé

Un autre aspect important est « la participation de la population à la prise de toutes les décisions en matière de santé aux niveaux communautaire, national et international »

Droit à la Protection de la Santé

Selon la Charte Sociale Européenne, toute personne a le droit de bénéficier de toutes les mesures lui permettant de jouir du meilleur état de santé qu’elle puisse atteindre.

La Santé selon l’OMS

«  la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».