Créer un site internet

Des personnes asymptomatiques initialement peuvent développer des symptômes plus tard

" Des maladies qui se développent alors que les personnes étaient asymptomatiques au départ. "

" De nombreuses anomalies pulmonaires et cardiaques entre autres ont été découvertes chez des patients qui ne présentaient aucun symptôme après avoir contracté le Covid. "

" c'est lors de découvertes fortuites que les cas se sont présentés et que les liens ont été faits. "

=> https://www.midilibre.fr/2021/09/03/covid-19-ces-graves-anomalies-chez-des-patients-pourtant-asymptomatiques-qui-alertent-des-chercheurs-9766897.php

L'exemple du Diamond Princess (étude sur 104 passagers ) et autres retours d'expériences

" Une étude réalisée sur 104 passagers a permis de découvrir que 74 d’entre eux étaient en fait porteurs asymptomatiques. Des radios ont montré que 54 % des membres de ce groupe présentaient des anomalies pulmonaires ; des tâches grises éparses à l’aspect de « verre dépoli » qui indiquent une accumulation de fluide dans les poumons. " 

" Il existe pourtant des preuves que les formes asymptomatiques entraînent bien des problèmes de santé graves chez certaines personnes ; notamment des caillots sanguins, des affections cardiovasculaires, une mystérieuse maladie inflammatoire, et le Covid long, syndrome caractérisé par une série de symptômes allant de la difficulté à respirer au « brouillard cérébral » latent. "

« L’impact dans son ensemble peut mettre des années à apparaître », affirme Saurabh Rajpal. Même si les chances de voir sa santé se dégrader après une infection asymptomatique sont faibles, il rappelle que le taux d’infection reste très élevé et que cela signifie que davantage de gens vont en souffrir.

« Même les choses rares peuvent affecter beaucoup de gens, explique-t-il. Du point de vue de la santé publique, si vous pouvez réduire le nombre de personnes qui se font infecter, vous réduirez le nombre de personnes qui contractent des formes sévères. »

=> https://www.nationalgeographic.fr/sciences/covid-19-on-peut-etre-asymptomatique-et-developper-des-formes-severes-de-la-maladie

La conclusion est que:

" Bien qu’Ann Parker et d’autres chercheurs ne soient pas encore certains des conséquences des formes asymptomatiques de Covid-19 sur la santé, « nous sommes certains que la vaccination est sûre et efficace et disponible. » " Remarque: le problème est qu'en réalité des effets secondaires des vaccins sont tout à fait similaires aux symptômes apparaissant dans un 2ème temps chez des sujets Covid + et initialemnt asymptomatiques (ce qui avait été mis en évidence à l'IHU Méditerranée Infection dès la 1ère phase de l'épidémie ... que le point commun vraisemblable est la protéine spike et ses effets inflammatoires ...  L'affirmation formulée ci-dessus sur la sureté et l'efficacité des injections considérées comme vaccinales n'est même pas argumentée alors qu'il semble apparaitre de plus en plus clairement que ces injections n'empêchent ni la contamination, ni la diffusion des formes asysmptomatiques contre lesquelles les auteurs de l'article mettent justement en garde ....