Créer un site internet

" Reprise épidémique chez les vaccinés " - données de l'IHU Méditerranée Infection

Pr Didier RAOULT

  • beaucoup de variants et taux de protection réelle des vaccins entre 60 et 80 %
  • modèle anglais avec distorsion de l'information (corrélation entre corruption et degré de mortalité de la Covid), contrairement au Danemark
  • quelle est la part du vaccin dans la reprise épidémique ? vaccination moins efficace face aux variants
  • le nb de vaccinés suit la courbe de l'épidémie, la proportion des vaccinés parmis les cas positifs augmente et est similaire à celle des non vaccinés, tout ne semble pas être réglé par la vaccination même à taux élevé
  • à l'IHU il y a eu 572 patients vaccinés pris en charge pour la Covid => 10% hospitalisés (même proportion que lors des épisodes épidémiques a,térieurs), 7 en réa et 8 décès (donc même mortalité que chez les non vaccinés, concernant des sujets âgés et/ou à espérance de vie très faible. 
  • tester Ivermectine et Hydoxychloroquine en EHPAD (demandes d'études de l'IHU et de Angers ont été refusées)
  • 50% des variants indiens sont retrouvés chez les vaccinés
  • les porteurs du virus vaccinés sont potentiellement contagieux, les personnes non vaccinées asymptomatiques porteuses du virus sont potentiellement contagieuses (porteur = présence du virus dans les voies respiratoires hautes), même quand les personnes ont des anticorps. NB: il s'agit de cultures cellulaires positives, même au-delà de 7 jours, il n'est pas précisé par le Pr Raoult si les personnes sans symptômes tels que la toux/éternuements/mouchage sont aussi contagieuses ou pas que les personnes porteuses n'ayant pas ce type de symptômes

 

 

×