"Les vaccinés sont infectés comme les non vaccinés "

En Italie, le Président du Conseil de l'Ordre des Médecins indique que "faire passer le message que les personnes non vaccinées représentent un danger public n'est pas correct " et que "sur cette base le Pass Vert n'a aucune logique sanitaire" car " une personne vaccinée peut toujours être une personne contagieuse "

Antonio Magi (Président de l'Ordre des Médecins) : " Les vaccinés sont infectés, comme les non vaccinés ", alors le Passeport Vert ? 
Publié le 22 juillet 2021 sur Romait.it 

=> https://www.romait.it/magi-presidente-ordine-medici-vaccinati-contagiano-come-non-vaccinati-allora-il-green-pass.html

" Les personnes vaccinées infectent aussi : c'est sur cette preuve scientifique que le Pass Vert n'a aucune logique sanitaire. 

Le président de l'Ordre des médecins Antonio Magi s'est exprimé aux micros de Radio Radio interviewé par Fabio Duranti en expliquant que même les vaccinés peuvent être un vecteur de contagion : "La vaccination permet avant tout de se protéger, ce qui est le principal. Si chacun se protège, nous avons protégé tout le monde. À la question de savoir si la personne non vaccinée est dangereuse pour les autres et pour la communauté, il a répondu :

"La personne vaccinée peut toujours être une personne contagieuse, peut infecter. Tant les personnes vaccinées que celles non vaccinées peuvent être infectées. Faire passer le message que les personnes non vaccinées représentent un danger public n'est pas correct. Il est un danger pour lui-même, peut-être. Il peut contracter la maladie et rester asymptomatique, et il peut développer des symptômes graves, mais il peut infecter, tout comme une personne vaccinée. 

Si les vaccinés sont infectés, quel est l'intérêt du Pass Vert ?

C'est sur la base de ces preuves scientifiques qu'il faut immédiatement sortir de ce tunnel idéologique surréaliste et retrouver la rationalité, comprendre que sur cette base le Pass Vert n'a aucune logique sanitaire et risque de créer les germes de la division sociale vers un nouvel apartheid entre vaccinés et non vaccinés.

Les non-vaccinés, qu'il faut avant tout cesser d'appeler No Vax, créant ainsi une classe de citoyens accusés d'irresponsabilité envers les autres. "

 

×